Powered by Smartsupp

Filtrer

Marque

Marque

Prix

Prix

  • 9€
    34€

Oméga

Vous êtes stressé ? Vous avez la peau sèche ? Vous ne consommez que très rarement des poissons gras ( sardine, , thon, saumon, maquereau...) ? Huile de Colza et huile de Noix, ça ne vous dit rien ? Vous manquez certainement d'acides gras essentiels.

Voir plusmoins

Filtres actifs

Les omégas 3 font parti de la grande famille des lipides, plus connue sous le nom de matières grasses. Cette famille est composée de 3 groupes :

  • Les acides gras saturés
  • Les acides gras monoinsaturés
  • Les acides gras polyinsaturés

Les omégas 3 comme les omégas 6 appartiennent à la catégorie des acides gras polyinsaturés. Ils sont dits essentiels car indispensables à l'équilibre de l'organisme.

L'acide alpha-linolénique est le chef de file de la famille des omégas 3. Il est indispensable car l'organisme ne peut le fabriquer et doit donc le chercher dans l'alimentation ou grâce à une complémention. De l'acide alpha-linolénique découlent les dérivés à longue chaîne EPA impliqué dans la constitution des membranes cellulaires au niveau du coeur et DHA dans celle au niveau du cerveau.

Une supplémentation en EPA sera conseillée pour prévenir des troubles métaboliques, dépression et santé cardiovasculaire. On les retrouve principalement dans les poissons gras, huiles de poisson, huile de colza, huile de noix, huile de cameline....

Une supplémentation en DHA sera conseillée dans les troubles neuro dégénératifs, troubles visuels, pertes de mémoire ou dépression post-partum. On les retrouve dans l'huile de foie de morue.

Les omégas 6 sont conseillés dans le syndrôme prémenstruel (hui;e onagre) ou les problèmes de peau (huile de bourrache). 

Un rapport de 1/5 (1 dose d'oméga 3 pour 5 doses d'oméga 6) est recommandé. Il semblerait qu'un trop plein d'omégas 6 prédispose au surpoids. En effet toutes les graisses ne jouent pas le même rôle dans le développement du tissu adipeux.

Les omégas 6 favorisent sa croissance en multipliant le nombre de cellules adipeuses et facilitent le stockage des graisses. 

Les omégas 3 diminuent la synthèse des graisses et jouent un rôle antagonistes des omégas 6.

Et enfin les omégas 3 sont précurseurs des anti-inflammatoires faisant parti de la famille des prostaglandines.